Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 août 2011 1 01 /08 /août /2011 07:10

#523 

 

 

 

 

AVEC FRANCINE MAYRAN

en BELGIQUE


 

Coopération

du FORT DE BREENDONK,


du MUSEE JUIF DE LA DEPORTATION ET DE LA RESISTANCE DE MALINES

 

et de la MUNICIPALITE DE BOORTMEERBEEK

 

 

 

 

 

VOICI LA VIDEO

 

Ces expositions " Un chemin de mémoire " et " Témoins passifs, témoins coupables" ont relié le Fort de BREENDONK, le musée Juif de la déportation et de la résistance de MALINES et la ville de BOORTMEERBEEK (lieu de commémoration du convoi belge N° XX).
  
Des images pour ressentir l'atmosphère émouvante des vernissages en présence de survivants belges du convoi XX.

 

Un film pour s'opposer à l'indifférence, éviter l'oubli et éveiller les consciences face à d'autres génocides. "  Francine Mayran.

 

 

 

 

 

 

 


Note :

Ederlezi est une chanson  traditionnelle tzigane. Elle est interprétée ici en fond sonore de la vidéo par Nigel Kennedy and The Kroke.

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Nuageneuf nuageneuf - dans MAYRAN Francine
commenter cet article

commentaires

jean 03/08/2011 05:55



 


Et oui Jean-Michel, mais comment faire quand la plupart des commentaires sur JDLL ne sont que des insultes et salaces commentaires sur mon déficits orthographique et autre douceur, le
fascisme des classes-sociales entre elles est toujours d'actualité, malheureusement, on peut être pauvre et avoir une conscience où d'une richesse de connaissance et être la dernière des
saloperie, je le voit, hélas, tout les jours, la paix n'est pas pour demain entre les êtres, ils sont pas nombreux comme Joël, Patrick et quelqu'un à prouvé leur humanité et leur sensibilité
!


 


amitié Jean-Michel et le bonjour à Patrice



Nuageneuf 02/08/2011 14:09






Bonjour Jean de la Lune et merci de ton témoignage.


Merci du temps que tu as pris pour recopier et nous faire partager cet extrait de Jankelewitch. Notons au passage que parfaitement intégré,
comme beaucoup, il tenait absolument à ce que l’on prononce son nom à la française : Jeankelewitch.


 


Comme je l’ai déjà dit, ton blogue nous manque et j’espère bien que tu le reprendras quand tes orages seront passés…


 


Merci, cher Patrice, de votre présence si fidèle et de votre partage.


 


Avis à ceux qui passent parfois sur Nuage et qui auraient la curiosité d’activer les liens de Jean ou de Patrice. Leurs blogues sont devenus
silencieux. Leurs cris écrits restent. Il vous suffit de cliquer sur leurs signatures pour vous rendre directement chez
eux.



endeuxmots 01/08/2011 13:30



Merci. Une injection de rappel n'est jamais superflue.



jean 01/08/2011 08:23



 


Bonjour Jean-Michel, j'ai trouver la semaine dernière une personne que ne je connaissez pas du tout, je te livre un extrait de son livre;


 


«l'extermination des juifs ne fût pas comme les massacres des arméniens une flamber de violence, elle à était doctrinalement fonder, philosophiquement expliquer, méthodiquement préparer,
systématiquement perpétrer par les doctrinaires les plus pédants qui aient jamais existé, elle répond à une extermination délibérément et longuement murie, elle est l'application d'une théorie
dogmatique qui existe encore et qui s'appelle l'antisémitisme, car il relève d'une œuvre de haine quasi inextinguible, orchestré par des monstres qui nient l'essence même de l'homme, elle répond
à une intention exterminatrice délibérément et longuement mûrie, comment pardonner dans la dignité quand j'ai beau tendre l'oreille, je n'ai jamais entendu ce seul mot «pardon», aujourd'hui,
entre le Rwanda, la Bosnie, le Darfour et tous les autres génocides en route que nulle conscience politique ni humaine ne parvient à entraver, cet édifiant ouvrage est hélas d'une terrifiante
justesse


 


Est Vladimir Jankélévitch de conclure; seigneur ne leur pardonnez-pas parc-qu'ils savent ce qu'ils font


 


amitié jean Michel,



Présentation

  • : nuageneuf.over-blog.com
  • : Poésie, Poésie pour enfant, Poésie pour la jeunesse, Textes classiques et modernes, Mémoire de la Shoah,
  • Contact

Recherche

Pages