Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 06:59

 

 

 

Clin d’œil à Oscar Wilde

 

Auteur de grand talent, provocateur, dandy, séducteur passionné balayé par la haine populaire à cause de son originalité, Oscar Wilde reste de ces écrivains qui a imposé à jamais la marque de son nom et qui mérite que l’on vienne lire sa  poésie magnifique. 

 

 

(Extrait)

 

LA TOMBE DE SHELLEY

 

Tels des flambeaux éteints près du lit d’un malade,

De maigres cyprès veillent la tombe blanchie ;

La petite chouette ici s’est établie,

La tête d’ un lézard point, bijou d’ambre et de jade.

 

Plus loin, s’enflamment les pavots, rouge parade,

Dans la chambre tranquille d’une pyramide,

Un sphinx antique, en son recoin, veille, rigide,

Sur ce jardin des morts, plaisante promenade.

 

Qu’il est doux de dormir dans le sein de la terre,

Mère de l’éternel sommeil avec grandeur,

Mais c’est la tombe sans repos que tu préfères,

 

Dans la caverne bleue, écho des profondeurs,

Là où les vaisseaux, dans la nuit sans repère,

Sombrent sur les rochers battus de flots rageurs.

 

 

Oscar WILDE

 

 

 

(...) Là où les vaisseaux, dans la nuit sans repère, (...)

 

Henri-Matisse-bateau-jpg

 


Henri MATISSE 

Bateau.

 

DALI--Le-bateau.jpg

Salvador DALI

Le bateau. 

 

 

BRAQUE.-Bateaux-de-peche-jpg

Georges BRAQUE

Bateaux de pèche

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Nuageneuf nuageneuf - dans poésies étrangères
commenter cet article

commentaires

Nuageneuf 21/12/2012 15:00


 


Chère Christine,


 


Bonjour et merci de votre passage sur ces pages. 


 


Revenez souvent apporter votre éclairage judicieux, vos interventions sont trop rares. Trop rares, croyez m'en.


 


Portez vous bien !

endeuxmots 21/12/2012 10:03


And, where the chaliced poppies flame to red,


In the still chamber of yon pyramid


Surely some Old-World Sphinx lurks darkly hid,


Grim warder of this pleasaunce of the dead.





The Sphinx,
original plate by Geo Colucci.

Christine 20/12/2012 22:21


Je n'ai pas peur de la Mort.


Ce qui me terrifie, c'est l'approche de la Mort.


(Le portrait de Dorian Gray)

Présentation

  • : nuageneuf.over-blog.com
  • : Poésie, Poésie pour enfant, Poésie pour la jeunesse, Textes classiques et modernes, Mémoire de la Shoah,
  • Contact

Recherche

Pages