Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2014 5 06 /06 /juin /2014 05:05

 

 

Pour les plus jeunes de nos lecteurs

 

 

 

 

70eme anniversaire du débarquement du 6 juin 1944

 

 

 

 

 speakers

 

 

 

Chanson d'automne

 

 

Les sanglots longs

Des violons

                  De l'automne

Blessent mon coeur

D'une langueur

                  Monotone.


Tout suffocant

Et blême, quand

                  Sonne l'heure,

Je me souviens

Des jours anciens

                  Et je pleure,


Et je m'en vais

Au vent mauvais

                  Qui m'emporte


Deçà, delà

Pareil à la

                  Feuille morte.

 

 

Paul VERLAINE 

Poèmes saturniens1866

 

 

 

 

 



Note : Les premiers vers de ce poème annoncent sur la BBC  l’approche du débarquement : le premier vers le 4 juin, le second le 5 juin.

 

Le poème est rythmé en 4/4/3 : Les san-glots longs (4) des vi-o-lons (4) de l'au-tomne (3) et ainsi de suite, lui donnant une résonance musicale. Les mots sont simples, sans artifices comme ceux d'une chanson populaire. Charles Trénet a mis ce poème en musique mais en le modifiant légèrement comme suit (modifications en rouge) :

 

 

Les sanglots longs des violons de l'automne

Bercent mon coeur d'une langueur monotone.

Tout chancelant et blême quand sonne l'heure

Je me souviens des jours anciens et je pleure

Et je m'en vais au vent mauvais qui m'emporte

De ci , de là, pareil à une feuille morte.

 

Pour la petite histoire, c'est le vers modifié par Trénet qui a été lu à la BBC le 5 juin :

"Bercent mon coeur d'une langueur monotone. Et non blessent, comme l'écrit Verlaine. " 

 

 

6-6-44.jpg

 Debarquement-44.jpg

 

On illustrera ces photos avec un poème de Claudec, Forget me not

Forget me not

 

Toi qui foules insouciant la dune faite tombe,

Ô passant souviens-toi ! Honore l'hécatombe !

à ces jeunes soldats morts pour toi par milliers,

Songe à dédier la fleur que caresse le vent

Et qui témoigne, là, abreuvée de leur sang.


 

 

 


 

 

NB : il semble que cette vidéo de Charles Trenet ne puisse être mise en ligne.

On la trouvera donc en cliquant ici :

 


 

 

La musique est de Charles Trenet.

A la fin de la vidéo, on découvre, assis dans le public, Guy Béart, Georges Brassens et Juliette Gréco.

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Nuageneuf nuageneuf - dans VERLAINE Paul
commenter cet article

commentaires

Fernand 06/06/2014 23:36


Quelle idée de repasser derrière Verlaine ! J'étais persuadé que c'était 'bercent' dans l'original. C'est là qu'on se rend compte du pouvoir de la chanson.

Présentation

  • : nuageneuf.over-blog.com
  • : Poésie, Poésie pour enfant, Poésie pour la jeunesse, Textes classiques et modernes, Mémoire de la Shoah,
  • Contact

Recherche

Pages