Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 octobre 2013 5 25 /10 /octobre /2013 07:49

 

 

 

 

Sandrine-Rotil.jpg

 

 

 

 


19 juin

 

 

« Le papillon rêve. Fleurs moirées, larmes d'argent par milliers. Un vent de bronze glisse son ventre sur les pétales du coquelicot. Satin jaune dans la nuit. Le ciel a jeté ses poudres, la terre respire, s'enfle et soupire, sous la voûte clignotante d'étoiles.

 

 

Soudain, un grondement. Au loin, le bleu fonce. Un œil surgit, tel un roi. Vite ! S'envoler ! L'arbre là-bas à l'orée sera le salut. Les ailes poussiérées d'or et vermeilles, la lune salue la danse de la petite merveille. Enfin le chêne, sa rigueur, ses lèvres en quantité, leurs baisers murmurants et sages.

 

 

Lisse et froid. Un pilier. L'odeur de métal. Et juste à ce moment-là, l'orage éclate, pareil à un tigre gigantesque, un diable blond. L'œil est l'orage. L'œil est le diamant. »

 

 

Sandrine Rotil-Tiefenbach

 

 

- extrait de "La Reine des flambes" [premier manuscrit didactique, achevé en 2000 et radicalement impubliable]  -

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Nuageneuf nuageneuf - dans Poèmes à Lyre
commenter cet article

commentaires

icilondres 25/10/2013 09:07


Seul le diamant peut tailler le diamant
Rien ne remplace un tailleur si ce n'est lui-même, un autre tailleur
Transmettre afin de ne pas s'éteindre.

Présentation

  • : nuageneuf.over-blog.com
  • : Poésie, Poésie pour enfant, Poésie pour la jeunesse, Textes classiques et modernes, Mémoire de la Shoah,
  • Contact

Recherche

Pages