Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 05:08

 

 

Il y avait ça :

 

 

vote-1.jpeg

 

 

Il restera ça :

 

 

on-vote--.jpeg

 

 

 

 

Billet rédigé le 2 avril 2012 pour publication le 23 avril 2012.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nuageneuf nuageneuf - dans billets
commenter cet article

commentaires

Nuageneuf 30/04/2012 22:42


Bonsoir et bienvenue Caro ! Nous sommes très heureux de vous lire ; préciseriez-vous votre pensée ? Par avance, merci de nous dire.

Caro 30/04/2012 19:45


oui il reste CA mais PAS QUE. Deux femmes que je trouve pour ma part relativement discrètes au cours de cette élection.

Patrick Mandon 24/04/2012 19:46


Cher Jean-Michel, ne changez rien, je vous en prie, à votre charmant message, et ne l'effacez pas, il n'est nullement
honteux ! Dimanche, nos compatriotes ont surtout fait savoir qu'ils voulaient être gouvernés, qu'ils souhaitaient qu'on leur donne une vision de l'avenir, disons à moyen terme, compte tenu des
difficultés. MLP est un symptôme, elle n'est pas la maladie qui affecte notre « cher et vieux pays ». Elle vengera son père, c'est certain, elle prendra sa revanche, elle a enfoncé profondément
son fer dans le flanc de la droite, qu'elle veut désormais inspirer, mais elle ne rétablira pas les centres de détention façon Vel d'Hiv, tout de même ! Nos compatriotes sont affolés, ils
craignent ce qu'ils ne connaissent pas, mais ils ne sont pas prêts à marcher derrière un dictateur, et moins encore derrière un néo-nazi ! J'entends et je lis beaucoup de bêtises depuis dimanche.
La France est un pays qui possède, plus que tout autre, une tête « politique » : nous avons le sens du débat, de la dispute, de la contradiction. C'est ainsi, et cela ne me déplaît nullement. Ce
qui intéresse la Blonde, c'est la maîtrise totale de la droite. Si Sarkozy échoue, elle a une chance, car, alors, elle bénéficiera de ralliements. Marine Le Pen n'est plus exactement
l'extrème-droite, elle n'incarne pas précisément cette idéologie. Son électorat est hanté par une peur naissante, celle de la perte, de la disparition, et pas seulement sur le plan matériel.
Songez que le FN, qui est fondamentalement ultra-libéral au sens américain du terme, réclame le retour de l'État !  L'État-nation a sans doute encore un grand rôle à jouer : il faut
absolument que nous lui donnions une dimension neuve. 


Être français, c'est s'interroger, c'est être insatisfait, c'est réclamer du réel qu'il livre autre chose que
son apparence. La France est un nombril… grand comme le monde !

Nuageneuf 24/04/2012 12:13


Chère Christine,


 


Désormais c'est limpide. Vous complétez à raison le constat émis plus haut par l'ami Soluto. J'y ai répondu du bout des lèvres et dans la réserve, l'affaire étant
bien trop grave pour que je la développe plus avant ici, où la poésie doit régner en apaisement, en pacificatrice, en universalité et en partage surtout.


 


Ce billet, j'en conviens volontiers, n'a pas sa place dans ces colonnes. Le message que je voulais faire passer est que les hommes depuis la nuit des temps ont
presque toujours agi en fonction des femmes. C'est une constante historique. Ainsi croyais-je rendre, une fois de plus, un hommage aux femmes. Elle dirigent notre monde. Elles nous sont
éminemment supérieures. Cela ne transperce t-il pas au travers de la grande majorité des poèmes ou des toiles que je publie ? Je l'espère en tout cas.


 


Ce billet, chère Christine, est malvenu. J'en conviens. Et j'attends encore quelques jours avant de le supprimer. Ce sera la première fois. Merci de votre
franchise.


 

Christine 24/04/2012 07:15


Décevoir n'est pas la question, agacement un peu, la réduction des candidats (quoique l'on pense du spectacle qu'ils offrent et de ces élections) à l'image de leur compagne me paraît si dérisoire
; ceci dit j'avais bien saisi l'humour et noté la date de composition. A la vue des résultats d'une certaine  j'avoue que tout humour m'a abandonné... désolée d'avoir été trop sibylline
 

Nuageneuf 23/04/2012 18:31


Chère Christine,


 


Bonsoir et bienvenue. Je reconnais humblement ne pas avoir bien compris votre commentaire sauf à déceler l'agacement ou l'irritation que vous avez ressentis à la lecture de ce billet qui se
voulait humoristique...J'espère ne pas vous avoir trop vivement déçue. Si tel est le cas, n'hésitez pas à me dire les choses plus directement.


 


Bonne soirée !

Nuageneuf 23/04/2012 18:24


Cher Soluto,


 


Comme indiqué en tout petit en bas de l'article, j'avais rédigé le texte le 2 avril. Le titre lors de la rédaction était "Tout ça pour ça.", que je changeai le même
2 avril pour celui paru aujourd'hui. Voilà pour resituer la démarche que je voulais un tant soit peu humoristique...


 


14 000 citoyens français circulent en effet dans votre ville, et 6 400 000 autres se promènent dans notre beau pays de France. Près
de 4 000 000, eux, se sont prononcés pour le "Robespierre de plein air". Soit plus de10 000 000 de nos concitoyens qui se sont égarés vers des
extrémismes vains. Raisonnablement, tout cela ne peut tenter d'être motivé que par une perte totale de repères, de valeurs. En revanche, je suis bien incapable d'expliquer quoi que ce
soit. 


 


Oui, le ciel se couvre...

Christine 23/04/2012 17:50


incomparable


[je vous laisse choisir  à qui ou à quoi j'attribue le terme, aussi réducteur que votre billet, à noter l'absence de point d'exclamation...]

Soluto 23/04/2012 12:02


J'ai bien peur, hélas, qu'il ne reste pas que ça... Une troisième femme aux dents longues trépigne. Son pouvoir de nuisance, la terreur sourde qu'elle distille, l'écho qu'elle rencontre font
redouter le pire... Dans les rues de ma ville 14000 personnes vont et viennent qui ont voté pour elle... Il y a forcément parmi eux des voisins, des amis, des amis artistes peut-être... Il va
s'agir d'être courageux... Cher Nuageneuf le temps se couvre...

Présentation

  • : nuageneuf.over-blog.com
  • : Poésie, Poésie pour enfant, Poésie pour la jeunesse, Textes classiques et modernes, Mémoire de la Shoah,
  • Contact

Recherche

Pages