Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 06:08

 

 


LA DIVE BOUTEILLE

 

 

O Bouteille,

Pleine toute

De mystères,

D'une oreille

Je t'écoute :

Ne diffère,

Et le mot profère

Auquel pend mon cœur

En la tant divine liqueur,

Qui est dedans tes flancs reclose,

Bacchus, qui fut d'Inde vainqueur,

Tient toute vérité enclose.

Vin tant divin, loin de toi est forclose

Toute mensonge et toute tromperie.

En joie soit l'aire de Noach close,

Lequel de toi nous fit la tempérie.

Sonne le beau mot, je t'en prie,

Qui me doit ôter de misère.

Ainsi ne se perde une goutte

De toi, soit blanche ou soit vermeille.

O Bouteille,

Pleine toute

De mystères,

D'une oreille

Je t'écoute :

Ne diffère.

 

RABELAIS

la Dive Bouteille  

Cinquième Livre

 

 

 

Giorgio-MORANDI.jpg

 Giorgio MORANDI

1890 - 1964

Nature morte métaphysique, 1

 

 

 

 

morandi-Soir-d-ete.jpg

Giorgio MORANDI

Soir d'été, 1957

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Nuageneuf nuageneuf - dans Poèmes à Lyre
commenter cet article

commentaires

Nuageneuf 28/11/2012 12:39


 


 


Merci de vos...dives lumières..., cher Chêne parlant !

Le chêne parlant 28/11/2012 11:45


La bouteille et son double – cher Nuage -  peuvent parfois éclairer nos lanternes. 





 

Présentation

  • : nuageneuf.over-blog.com
  • : Poésie, Poésie pour enfant, Poésie pour la jeunesse, Textes classiques et modernes, Mémoire de la Shoah,
  • Contact

Recherche

Pages