Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 août 2011 6 06 /08 /août /2011 06:43


 

Parler est facile, et tracer des mots sur la page, en règle générale, est risquer peu de chose : un ouvrage de dentellière, calfeutré, paisible (on a pu même demander à la bougie une clarté plus douce, plus trompeuse), tous les mots sont écrits de la même encre, « fleur » et « peur » par exemple sont presque pareils, et j’aurai beau répéter « sang » du haut en bas de la page, elle n’en sera pas tachée, ni moi blessé.

 

 

Philippe Jaccottet in À la lumière d’hiver, 1994.

À la lumière d'hiver ; précédé de, Leçons ; et de, Chants d'en bas ; et suivi de, Pensées sous les nuages.

 

 




Philippe Jaccottet est né en 1925 en Suisse. Poète et traducteur, il a traduit Novalis, Goethe, Hölderlin, Rilke, Ungaretti etc... En 1953, il s’installe définitivement dans le sud de la France à Grignan, dans la Drôme.

 

 
jaccottet.jpg
 

Illustration : Philippe JACCOTTET

 




Note :

 

La poésie ?...

 

 
 Dans le texte ci-dessus, P.Jaccottet pose la question de son sens  
 et de sa raison d’être dans le poème même,  
 qui en viendrait presque à ne plus exister qu’à travers ses doutes.  

L.A.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nuageneuf nuageneuf - dans Poésies diverses
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : nuageneuf.over-blog.com
  • : Poésie, Poésie pour enfant, Poésie pour la jeunesse, Textes classiques et modernes, Mémoire de la Shoah,
  • Contact

Recherche

Pages