Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 07:01

 

 

 

 

D'une lune à l'autre

 

  

Ne vous dérangez pas pour nous,

 

Laïtou.

 

Nous passons à toute vitesse ;

 

Un petit bonjour et c'est tout.

 

Salut, Julot, salut, comtesse,

 

Laïtou.

 

Non, rien de spécial à vous dire,

 

Nous filons à toute vitesse,

 

Laïtou

 

On voulait vous faire un sourire

 

Et c'est tout.

 

 

Norge (1898-1990) 

 

 


 

 

 

l-abstraction-sensuelle.-N.de-Stael.jpeg

Illustration : Nicolas de Staël, Agrigente, 1954.

 


« Je vais aller sans espoir jusqu'au bout de mes déchirements,  jusqu'à leur tendresse. » N. de Staël.

 

« Toute ma vie, j'ai eu besoin de penser peinture, de voir des tableaux, de faire de la peinture pour m'aider à vivre, me libérer de toutes les impressions, de toutes les sensations, de toutes les intuitions auxquelles je n'ai trouvé d'autre issue que la peinture », écrit Nicolas de Staël, à New York en 1953, à quelques saisons de son brutal crépuscule.

 

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Nuageneuf nuageneuf - dans NORGE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : nuageneuf.over-blog.com
  • : Poésie, Poésie pour enfant, Poésie pour la jeunesse, Textes classiques et modernes, Mémoire de la Shoah,
  • Contact

Recherche

Pages