Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2012 6 28 /01 /janvier /2012 07:05

 

 

Nadia Moscovici est une jeune attachée de chancellerie comme d'autres sont curés, chanteurs d'opéra ou professeurs, par vocation. Pour son premier poste, sa cure de campagne ou sa ZEP, elle a choisi en 1996 la Lettonie, une particule balte, une terra incognita fraîchement indépendante par la grâce d'un mur tombé et d'une URSS explosée. Un pays tout neuf, encore étonné de se retrouver maître de son destin, après être passé pendant mille ans de bras prussiens en bras russes. Tout neuf, mais pas sans passé. La Lettonie exhibe volontiers ses plaies encore béantes, le Letton est intarissable quand il s'agit d'évoquer son long calvaire sous le joug nazi puis, surtout, soviétique. Un quart de la population déportée en Sibérie. Posé comme une verrue sur la place de l'hôtel de ville, l'incontournable musée de l'occupation auquel on vous traîne dès votre arrivée passe assez rapidement sur la période 41-43, pour  explorer le crépuscule soviétique dans ses détails les plus cruels.

 

Lettonie-occupation.jpg

Le musée de l'occupation de Riga.
 

 

N'étant pas tout à fait née de la dernière pluie, Nadia Moscovici s'est assez vite demandée où étaient passés les Juifs de Lettonie dont nulle part il n'est fait mention, ni au musée, ni dans les livres d'histoire lettons, ni dans les discours officiels, ni pendant la parade du 16 mars qui voit défiler tous les ans les anciens waffen SS lettons honorant leurs morts sous le regard indifférent ou apitoyé de la foule. Pas même au camp d'extermination de Salaspils dont le monument monumental, d'un néo-réalisme tout kholkozien, honore "les victimes et résistants à la barbarie nazie". Juifs à 99,99%. C'est tellement évident qu'il a sans doute été jugé inutile de le rappeler.

Cet 'escamotage' a fini par étonner, voire scandaliser. Nadia Moscovici et d'autres, un ambassadeur d'Israël surtout, qui a prononcé un discours historique à la Saema, le parlement letton, en mettant les points sur les i et des députés livides face à eux-mêmes, ont chacun à leur façon forcé la Lettonie à exhumer les noms à défaut des corps martyrisés et à réécrire l'Histoire. Leur histoire. En voici un des épisodes, il y en eut beaucoup d'autres. Nous publions son témoignage dès demain.

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Nuageneuf nuageneuf - dans SHOAH
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : nuageneuf.over-blog.com
  • : Poésie, Poésie pour enfant, Poésie pour la jeunesse, Textes classiques et modernes, Mémoire de la Shoah,
  • Contact

Recherche

Pages