Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2013 5 21 /06 /juin /2013 05:00

 

 

 

 

A Madame G

 

Dans dix ans d’ici seulement,

Vous serez un peu moins cruelle.

C’est long, à parler franchement.

L’amour viendra probablement

Donner à l’horloge un coup d’aile.


Votre beauté nous ensorcelle,

Prenez-y garde cependant :

On apprend plus d’une nouvelle

                  En dix ans.


Quand ce temps viendra, d’un amant

Je serai le parfait modèle,

Trop bête pour être inconstant,

Et trop laid pour être infidèle.

Mais vous serez encor trop belle

                  Dans dix ans.

 

Alfred de Musset

1810 - 1857

 

 

 

Jeune-femme-Raphael.jpg

...Votre beauté nous ensorcelle,...

 

RAPHAEL

Portrait de Jeune femme, vers 1520

La toile est conservée au musée des Beaux-Arts de Strasbourg.

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Nuageneuf nuageneuf - dans Poèmes à Lyre
commenter cet article

commentaires

Nuageneuf 24/06/2013 16:23


 


Chère Célestine, chère Stella No,


 


!!!


 





 


 

Stella No. 23/06/2013 19:06


Quoique... en effet!

Celestine 22/06/2013 00:16


Quoique...

nuageneuf 09/10/2012 12:15


 


 


La jeune madame G. aurait peut-être pu répondre à Musset :


- Et vous, vous ne serez plus au point !


...!


 


 

endeuxmots 08/10/2012 17:48


Que lui repondit Madame G. ? Comment ? Voila un beau sujet pour nos jeunes lycéens ... mais à 16 ans peut-on entendre : " L'amour viendra probalement donner à l'horloge un coup d'aile."


A mon âge, ce serait plutôt "Le temps vint certainement donner à l'amour un coup d'aile" . Ni temps perdu ni les amours reviennent, Sous le pont Mirabeau coule la Seine ... Je demeure. 

Présentation

  • : nuageneuf.over-blog.com
  • : Poésie, Poésie pour enfant, Poésie pour la jeunesse, Textes classiques et modernes, Mémoire de la Shoah,
  • Contact

Recherche

Pages