Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juillet 2013 3 17 /07 /juillet /2013 05:03

 

billet donné l'an dernier, légèrement remanié.    

 

 

 

Une majorité (57 à 67 %) des moins de 35 ans ne sait pas ce qu'est la rafle du Vél' d'Hiv, qui conduisit il y a 71 ans à la déportation de plus de 13 000 juifs arrêtés à Paris par la police française, selon un sondage* publié lundi.

 

 

Selon ce sondage CSA, 67 % des 15-17 ans, 60 % des 18-24 ans et 57 % des 25-34 ans répondent "non" à la question "Avez-vous déjà entendu parler de la rafle du Vél' d'Hiv ?". Mais 25 % des plus de 65 ans n'en ont pas non plus entendu parler, pour une moyenne tous âges confondus de 42 %. 

 

Moins d'un tiers des étudiants français savent que c'est la police française qui a procédé à la rafle du Vél' d'Hiv (32 %), et moins de la moitié des Français dans leur ensemble (46 %).

 

 

* Sondage réalisé par CSA les 4 et 5 juillet 2012 auprès de 1 056 Français selon la méthode des quotas.

 

 

 

Memorial-de-Drancy-16-7-2012.jpeg

      16 juillet 2012. Cérémonie du souvenir devant le wagon au Mémorial de Drancy.©AFP

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Nuageneuf nuageneuf - dans SHOAH
commenter cet article

commentaires

endeuxmots 18/07/2012 14:28


@Axel


Votre réflexion est très intéressante. Je crois que la manière de percevoir un événement évolue inévitablement. Non seulement le temps fait son oeuvre d'érosion mais aussi l'auditoire évolue.


Autrefois je ricanais en voyant des réunions de Vétérans. Quelques décennies plus tard, après avoir vécus quelques aventures, je me suis rendu compte que l'on ne peut véritablement partager ses
souvenirs qu'avec ses pairs. 


Comme vous le faites remarquer, la tragédie devient lentement un dossier que l'on versera bientôt à la section Histoire. C'est inévitable. L'essentiel, je pense, c'est que le sens des événements
soit transmis en insistant sur le fait que le danger reste toujours d'actualité. Le bon pédagogue saisit chaque fait pour non seulement transmettre son savoir aux élèves mais surtout pour
aiguiser leur sens critique. 


Comme vous, j'ai l'impression de mal m'exprimer. Soyez pourtant certain que le voile de l'oubli ne couvrira pas ce passé douloureux. Il reste de nombreux foyers où le souvenir est entretenu. Si
un vent mauvais venait à souffler sur ces braises discrètes, elles pourraient s'enflammer et crier avec énergie leur révolte.


Très heureux de vous avoir lu.
Patrice


Nuageneuf mérite toute notre reconnaissance de permettre par ses publications de tels échanges. 

Axel 18/07/2012 08:36


Sans doute est-ce une question d’âge. 
Je m’exprime maladroitement, mais il me semble que ce qui est en train d’advenir est le passage d’une tragédie contemporaine, avec des témoins, des blessures toujours à vif, à une entrée dans
l’Histoire.
Je m’en rends d’autant mieux compte à la lecture des commentaires ; pour les générations nées dans les années 1990, sauf une sensibilisation directe (famille, amis, etc.) ces événements
s’inscrivent désormais dans l’Histoire du XXe siècle.

endeuxmots 17/07/2012 21:44


Les chiffres cités sont assez effrayants. Dès l'âge de douze ans j'ai eu connaissance de la tragédie de la déportation des juifs et de leur extermination dans les camps. Ensuite de nombreuses
lectures m'ont permis de mieux comprendre cette tragédie mais la sensibilisation initiale a eu lieu ... autour de la table familiale, pas à l'école. Manger ensemble c'est plus que s'alimenter,
c'est s'offrir l'occasion d'échanger, d'expliquer, de s'entendre et de se souvenir. Demain, offrez-vous un dîner tous ensemble petits et grands, coupez la TV et racontez, racontez tout, ces
choses et puis d'autres encore qui feront de nos enfants de beaux citoyens.  


Bien amicalement

Patrick Mandon 17/07/2012 18:01


Mais oui, Jean-Michel, l'essentiel est la transmission. C'est l'ensemble de notre société qui doit transmettre, par des modes appropriés, la totlité des épreuves que les siècles lui ont
imposées. 

Nuageneuf 17/07/2012 17:44


 





Cher Axel, cher Patrick,


 


Merci de vos contributions attentives. Au travers des articles qui émaillent ce blog se glissent régulièrement
à des dates commémoratives des rapports authentiques concernant le massacre et l’assassinat délibérés de 6 millions de Juifs lors de la deuxième guerre mondiale. D’autres fois, il s’agira de
poèmes ou de tableaux. Mais pas une seule fois une position personnelle ou partisane n’a été prise ou même esquissée. Patrick termine son intervention par « Ceux qui veulent comprendre,
pourront toujours venir chez vous, cher Nuage, votre dossier est très complet. » Le terme de ‘dossier’ est approprié à ma
démarche : tenter d’être pédagogique, simple, même si ces mots deviennent de plus en plus mal connotés !


 


Le devoir de mémoire :


 


Il semble en effet que cette terminologie ait fait son temps. Surtout coté ‘devoir’ !!! On notera d’ailleurs qu’elle est
beaucoup plus l’apanage du langage politique que celle des rares survivants et de leurs descendants. En revanche, le devoir de transmettre cette mémoire me semble une démarche
beaucoup plus appropriée et c’est à ce devoir-là que je m’attache avec acharnement et détermination en témoignant de cette façon.


 

Patrick Mandon 17/07/2012 15:16


Souvenir de journées terribles pour notre pays ! Hélas, la police française a prêté la main à cette sale opération ! Il ne faut jamais être vaincu ! Qaunt à ce sondage… Toute l'histoire de France
s'efface progressivement. Il me paraît que la notion de « devoir de mémoire » est inopérante. Seuls comptent l'enseignement et l'apprentissage, c'est à dire l'école, les parents, les amis et les
rencontres. Ceux qui veulent comprendre, pourront toujours venir chez vous, cher Nuage, votre dossier est très complet.


Et l'éternelle question : « Qu'aurais-je fait ? ».

Axel 17/07/2012 11:50


Cher Nuageneuf,

Je ne sais à dire vrai que penser de tels chiffres ; je n’ai pas non plus d’avis tranché sur le sacro-saint « devoir de mémoire » que je ne peux m’empêcher de voir comme « injonction à se
souvenir ».

Un lien qui me semble intéressant, sur ce sujet :
http://www.cndp.fr/crdp-reims/memoire/enseigner/memoire_histoire/05historiens1.htm
 

Très bonne journée à vous

Présentation

  • : nuageneuf.over-blog.com
  • : Poésie, Poésie pour enfant, Poésie pour la jeunesse, Textes classiques et modernes, Mémoire de la Shoah,
  • Contact

Recherche

Pages