Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2014 5 10 /01 /janvier /2014 09:14

 

 

 

 

 

 

soldes.jpg

 

Pétillant et malicieux sourire de Françoise Sagan qui nous donne ce texte délicieux, ironiquement détourné, et qui, on en conviendra, lui va comme un gant ! 

 

 

 

La fourmi et la cigale


 

La fourmi ayant stocké

Tout l’hiver

Se trouva fort encombrée

Quand le soleil fut venu :

Qui lui prendrait ses morceaux

De mouches ou de vermisseaux ?

Elle tenta de démarcher

Chez la cigale, sa voisine,

La poussant à s’acheter

Quelques grains pour subsister

Jusqu’à la saison prochaine.

« Vous me paierez, lui dit-elle,

Après l’août, foi d’animal,

Intérêt et principal. »

La cigale n’est pas gourmande :

C’est là son moindre défaut.

Que faisiez-vous au temps froid ?

Dit-elle à cette amasseuse.

- Nuit et jour à tout venant

Je stockais, ne vous déplaise.

- Vous stockiez ? J’en suis fort aise ;

Et bien soldez maintenant. 

 

 

Françoise SAGAN

 

 

 

 

Sagan. Jag

 

Tous les poètes le savent. C'est en 1954 qu'apparait la Jaguar XK 140 en remplacement de la XK 120. Le roadster de F.Sagan semble être un modèle 1955. En effet, tous les poètes savent que la voiture ne dispose que d'un rétroviseur et que la conduite est à gauche. En outre, il s'agit du modèle OTS (Open Two Seater) avec ses spats (jupes couvrant les roues arrières) fournis pour les roues acier. ©Photo Life.com

 

 

Sagan-Jag.jpg

 

 

Sagan-dog.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Nuageneuf nuageneuf - dans Poèmes à Lyre
commenter cet article

commentaires

Nuageneuf 12/01/2014 15:51


 


Bonjour Virginie,


 


Ne vous bridez pas, surtout pas. Rappelez-vous Vian lui-même qui écrit :


Tout a été dit cent fois


Et beaucoup mieux que par moi


Aussi quand j'écris ces vers


C'est que ça m'amuse


C'est que ça m'amuse


C'est que ça m'amuse et je vous


chie au nez



le chêne et la poésie 12/01/2014 07:34


Cher Nuage,


 


Sagesse de Sagan que ce détour sagace de La Fontaine. Le poète eut aimé, lui qui ‘s’inspira’ d’autrui en toute connaissance de cause : Esope, pour citer le plus connu.


 


Cette option de La Fourmi m’était également venue à l’esprit – dans le même type de projet ; 


 


En ce sens, j’ai manqué plagier – ou singer - Sagan en toute ignorance.  


 


Merci de ce partage, très amicalement, Virginie

Présentation

  • : nuageneuf.over-blog.com
  • : Poésie, Poésie pour enfant, Poésie pour la jeunesse, Textes classiques et modernes, Mémoire de la Shoah,
  • Contact

Recherche

Pages