Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 07:42

 

 

   Nous poursuivons la publication d'extraits arbitrairement choisis

dans le Journal de Jules RENARD.

 

 

 

 

5 janvier. 


Ses gestes surtout le distinguaient. Il prenait des mots à même sa bouche et, les enlevant, les faisait miroiter un moment entre ses doigts, comme des bagues. 


 

7 janvier.

Docquois me dit : 


-- Ce que vous faites, ce sont des feuilles qui tombent d'un arbre. Ceux qui ne comprennent pas se demandent où est l'arbre. 


Lire toujours plus haut que ce qu'on écrit. 


Le sourire est le commencement de la grimace. 


 

11 janvier. 


La volupté du mensonge. 


Quand il fait l'éloge de quelqu'un, il lui semble qu'il se dénigre un peu. 


Il s'endettait, dans la mesure de ses ressources. 


Dévisager les gens pour se faire l'oeil.

 

 

 

 


...à suivre, bien entendu... 


Partager cet article

Repost 0
Published by Nuageneuf nuageneuf - dans RENARD Jules
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : nuageneuf.over-blog.com
  • : Poésie, Poésie pour enfant, Poésie pour la jeunesse, Textes classiques et modernes, Mémoire de la Shoah,
  • Contact

Recherche

Pages