Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 04:58

 

 

 

Nous poursuivons la publication d'extraits arbitrairement choisis

dans le Journal de Jules RENARD.

 

 

Dédicace spéciale à Les mots et les Marées.    

 

 

9 août 1887.

 

Au bord de la mer

 

La mer monte, prend les rochers un à un, ensevelit celui-ci, lèche celui-là, écume sur cet autre et montre à travers son vert de bouteille, comme autant de monstres fantastiques pétrifiés, aux chevelures de varech.

 

Les crabes, galets marchant.

 

Sur le sable blanc surgit un phare comme un parfait au café sur une nappe.

 

Les rochers sont habités par les baigneuses qui trouvent le moyen de sortir, en costume de bain, de leur peignoir, sans que le curieux y voie goutte de chair.

 

Les trois-mâts : chênes mobiles, végétation de la mer.

 

Flocons d'écume. Il semble que le flot éclate comme un pétard sourd et lointain dont on ne verrait que la fumée.

 

L'odeur d'un coquillage putréfié suffit pour accuser toute la mer.

 

Des Chimères mordant leur queue en fleur de lys. 

 

 

 

      Jules RENARD

Journal, 1887

 

 

 

Edouard-ADAM.jpg

Les trois-mâts : chênes mobiles, végétation de la mer.

 

Edouard ADAM

Amiral Cécilie,

(1er quart du 20e) Musée d'Histoire de Saint-Malo

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Nuageneuf nuageneuf - dans RENARD Jules
commenter cet article

commentaires

Feuille bucolique qui tombe en tourbillonnant. 24/06/2012 06:00


« Une voile qui passe par les autoportes… »  - si les chênes sont mobiles sur la végétation de la mer - j’embarque, cher Nuage. 

Nuageneuf 21/06/2012 08:21


Cher Pa  trice (en deux mots !...)


 


A moi, comte, deux mots !


Ote-moi d'un doute,


Connais-tu bien Les mots et les marées


Oui.


Parlons bas ; écoute...


 


Il y a un bon bout de temps que le blog Les mots des marées se trouve dans ma sélection de blogs conseillés,
dans la colonne de droite, dans la rubrique LIENS et je me réjouis que vous appréciez sa poésie frémissante.


 

endeuxmots 20/06/2012 20:15


@lesmotsdesmarées 


Très heureux d'avoir découvert votre blog. Il a enchanté ma soirée. Que de belles pages ! Merci.

Nuageneuf 20/06/2012 10:48


Cher ami De la Marée,


 


Il n'y a pas de hasard. Il n'y a que des retards.

La Marée 20/06/2012 10:31


Merci de l'attention,


 


justement, je travaillais sur cette photo, j'en accélère la mise en ligne :


http://lesmotsdesmarees.blogspot.fr/2012/06/du-deploiement.html


 


comme quoi, le hasard...


toujours est-il que j'en préfère Renard, et son regard "neuf".


Bien à vous


 

Présentation

  • : nuageneuf.over-blog.com
  • : Poésie, Poésie pour enfant, Poésie pour la jeunesse, Textes classiques et modernes, Mémoire de la Shoah,
  • Contact

Recherche

Pages