Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2013 7 02 /06 /juin /2013 05:00

 

 

 

Ma vie, ma vie, ma très ancienne,

 

 

Ma vie, ma vie, ma très ancienne,

Mon premier voeu mal refermé

Mon premier amour infirmé

Il a fallu que tu reviennes

 

Il a fallu que je connaisse

Ce que la vie a de meilleur,

Quand deux corps jouent de leur bonheur

Et sans fin s'unissent et renaissent.

 

Entré en dépendance entière

Je sais le tremblement de l'être

L'hésitation à disparaître

Le soleil qui frappe en lisière

 

Et l'amour, où tout est facile,

Où tout est donné dans l'instant.

Il existe, au milieu du temps,

La possibilité d'une île.

 


Michel Houellebecq

Configuration du dernier rivage

(Flammarion, 2013)

 

 

 

Magritte.-Les-amants.jpg

 

René MAGRITTE

Les amants

 

 

 

Le tableau "Les Amants" par le peintre belge René Magritte qui suivit à son époque le courant pictural des surréalistes, a été peint en 1928, il est aujourd'hui exposé à la National Gallery of Australia à Canberra, capitale de l'Australie.

 

 

Ce tableau est tout en courbes, tels les épaules des deux personnages, le drap qu'ils ont sur le visage ou la butte en arrière plan, qui constitue un paysage de verdure avec des arbres sur un fond de ciel encombré de nuages.

 

 

Les couleurs choisies pour ce tableau sont froides et foncées, même le blanc est couvert d'ombre. La lumière qui éclaire le tableau est celle d'un jour de temps triste où le soleil est caché derrière les nuages, elle vient de la gauche du tableau.

 

 

Le sujet du tableau « Les Amants » représente un homme et une femme; il n'y a pas de lien ou de contact entre eux puisqu'ils sont séparés par un linge blanc qui recouvre leurs visages, ils ne peuvent donc pas se voir, ils sont comme aveugles, ils ne se voient ni l'un ni l'autre ni le monde qui les entoure. Malgré cela leurs corps sont très proches l'un de l'autre.

 

 

Le spectateur est quant à lui pris comme voyeur de leur intimité, il peut voir sans être vu et surtout voir ce que eux ne peuvent pas visualiser.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Nuageneuf nuageneuf - dans Poèmes à Lyre
commenter cet article

commentaires

Nuageneuf 07/06/2013 15:51


 


Chère Célestine,


 


Pour ma part, j'ai découvert le romancier Houllebecq il y a peu. Mon a priori était infondé, come c'est souvent le cas. Mais c'est surtout ce court recueil de poème
tout récemment paru qui m'a impressionné.


 

Celestine 03/06/2013 00:21


La possibilité d'une île. Merveilleux titre pour un roman toujours nouveau et jamais juxtaposé à d'anciens récits.

Présentation

  • : nuageneuf.over-blog.com
  • : Poésie, Poésie pour enfant, Poésie pour la jeunesse, Textes classiques et modernes, Mémoire de la Shoah,
  • Contact

Recherche

Pages