Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 octobre 2013 4 24 /10 /octobre /2013 05:00

 

 

 

Le moqueur moqué


Un escargot

Se croyant beau, se croyant gros,

Se moquait d'une coccinelle.

Elle était mince, elle était frêle

Vraiment, avait-on jamais vu

Un insecte aussi menu !

Vint à passer une hirondelle

Qui s'esbaudit du limaçon.           

- Quel brimborion! s'écria-t-elle,                   

C'est le plus maigre du canton

Vint à passer un caneton.

- Cette hirondelle est minuscule,

Voyez sa taille ridicule

Dit-il d'un ton méprisant.

Or, un faisan aperçut le canard et secoua la tête :

- Quelle est cette minime bête ?

Au corps si drôlement bâti ?

On n'a jamais vu plus petit

Un aigle qui planait, leur jeta ces paroles

- Êtes-vous fous ? Êtes-vous folles ?

Qui se moque du précédent

Sera moqué par le suivant.

Celui qui d'un autre se moque

À propos de son bec, à propos de sa coque,

De sa taille ou de son caquet,

Risque à son tour d'être moqué. 

 

 

 

Pierre Gamarra                                        

 

 

Vocabulaire :

          

s'esbaudir : se réjouir autant que fait un baudet qui se donne du plaisir en se  frottant et se roulant dans un pré. 

brimborion : des choses menues ou de peu de valeur.

 

 

 

Gamarra--1945.jpg 

Pierre Gamarra en 1945 à Toulouse, sa ville natale.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nuageneuf nuageneuf - dans Poèmes à Lyre
commenter cet article

commentaires

Nuageneuf 28/10/2013 16:32


 


Cher Axel,


 


Quel à propos! Et que de connaissances...Nous, d'ici, nous le savions, nos amis peut-être pas. Amis lecteurs, vous voulez respirez de la saine culture? Voici
l'adresse du médecin :


AXEL

Nuageneuf 28/10/2013 16:28


 


Chers Max et icilondres,


 


Merci de vos commentaires délicats. Gamarra et Carême, même combat poétique, tous deux de merveilleux poètes en effet et on ne lasse pas ici de les publier, le rêve
serait même de mettre en ligne un poème par jour ! Mais on lasserait sans doute...


C'est tout le miracle de la poésie réuni par nos deux amis : Gamarra le communiste jusqu'au bout des ongles (et de sa vie), Carême le catholique obstiné et
fidèle...


 


Belle journée!

Axel 25/10/2013 10:26


Moqueur polyglotte !





(Source de l'image)

icilondres 24/10/2013 16:42


Je n'ai pas la sagesse de l'aigle, trop de jugements hâtifs se pressent à ma porte, attendant que je leur ouvre, je finis toujours par ouvrir.


La sagesse s'acquiert-elle comme on apprend à jouer de la guitare ?

Max 24/10/2013 13:50


Oui, on a souvent besoin d'un plus petit que soi!Mais l'avouer... Esope et LaFontaine n'y sont pas pour rien mais c'est toujours bien de remettre au goût du jour. Je mettrai une fable sur mon
blog de la manière de dire les choses.


Je m'esbaudis devant les mots anciens :-), même si mon commentaire n'est qu'un brimborion...


Pierre Gamarra, c'est un peu comme Maurice Carême.


 


Bonne journée:-)


Max

Présentation

  • : nuageneuf.over-blog.com
  • : Poésie, Poésie pour enfant, Poésie pour la jeunesse, Textes classiques et modernes, Mémoire de la Shoah,
  • Contact

Recherche

Pages