Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2013 2 29 /10 /octobre /2013 08:50

 

 

 

 

Dali-bureaucrate-moyen-atmospherocephale-1933jpg.jpg

 

 

Bureaucrate moyen atmosphérocéphale, dans l’attitude de traire du lait d’une harpe crânienne, 1933

 

 

 

 

 

 

 

Salvador DALI fut célébré du 21 novembre 2012 au 25 mars 2013 au Centre Pompidou. Au hasard de pérégrinations sur la toile en vue justement de s’y référer, nous trouvons, entre autres s’entend, ceci que nous ne résistons pas de recopier du site susdit à propos de cette toile!

 

 

 

 

 

L’IMAGE FOURCHUE

 

 

La déformation anamorphique du crâne engendre une interpénétration d’images dont la lecture se situe au moins à un double niveau : le crâne sur sa béquille décrit la forme d’une vache déliquescente que le personnage assis est en train de traire ; la mâchoire du crâne constitue une harpe dont les dents forment les cordes et dont joue le personnage assis. Sa posture et son jeu à ciel ouvert semblent même être une réminiscence des peintures romantiques représentant le poète imaginaire Ossian muni d’une harpe et jouant au bord des lacs ou des falaises.

 

Comme la béquille, l’image fourche à cet endroit. L’assimilation du poète mythique au garçon de ferme forme une belle bifurcation qui réunit le domaine éthéré des activités artistiques et celui de la production alimentaire, le monde idéal du vers et la réalité la plus prosaïque. L’association de l’atmosphère et de l’encéphale, dont procède le mot valise du titre, pourrait s’expliquer dans la référence aux poètes romantiques qui se disaient mis en branle par les éléments naturels, traversés par le vent de l’inspiration. Pure conjecture, qui n’explique d’ailleurs pas la mention du bureaucrate moyen.

 

 

Crédits

© Centre Pompidou, Direction des publics, novembre 2012

Texte : Norbert Godon


Partager cet article

Repost 0
Published by Nuageneuf nuageneuf - dans Poèmes à Lyre
commenter cet article

commentaires

Nuageneuf 03/11/2013 13:11


Chère Célestine,


 


Non, non, pas chiche. Sauf à ce que vous prépariez vos enfants au récit que vous leur feriez et leur conseillant surtout de ne rien chercher à comprendre sauf pour
eux et à ne surtout pas discuter de ce texte fou. Il les faut protéger de ces âneries, non? 


 


Ok, j'assume tout devant les parents.Ce ne sont que des adultes. Pfff...


Mais les enfants, pas touche.


 


Bien à vous.



Celestine 31/10/2013 21:26


La 7°,c'est le CM2, chiche,je fais lire ce texte à mes élèves, et je vous dis...si j'ai une pétition des parents d'élèves, je vous le dis aussi... 

icilondres 29/10/2013 10:31


Oh non pour sûr que ce Monsieur Godon serait renversé par la parole limpide de l'enfant qui coule comme l'eau de source.


Mon amitié vous accompagne cher Nuageneuf.

Nuageneuf 29/10/2013 08:40


 


Chère icilondres,


 


Votre " étonnant ce monsieur Godon " nous fait bien rire. Il rappelle pour le coup le grand maître P.Desproges... et son fameux  - Etonnant, non?


 


Tous ces blablateurs de l'extrême qui voudraient nous faire comprendre leurs divagations sur Dali ! Navrant ! Nous qui ne souhaitons qu'une chose : surtout ne rien y
comprendre, conserver notre naïveté et admirer Dali avec nos propres sensations et interprétations!


 


On serait curieux de connaître la réaction d'enfants de 7e. (CM 1 ??) à la lecture de ce texte... Notre rès savant monsieur Godon s'en remettrait-il ? 


 


 

icilondres 28/10/2013 18:16


Etonnant ce Monsieur Godon, un virtuose des mots alambiqués, j'ai tout compris d'un coup à Dali

Nuageneuf 28/10/2013 16:49


 


cher Max,





ps : consternant, ce monsieur Godon! On rêverait d'écrire de la sorte, c'est terriblement comique...


 


 

Max 28/10/2013 12:46


Il  avait vraiment besoin d'explications ce tableau!


Ce Dali, quel artiste étonnant...

Présentation

  • : nuageneuf.over-blog.com
  • : Poésie, Poésie pour enfant, Poésie pour la jeunesse, Textes classiques et modernes, Mémoire de la Shoah,
  • Contact

Recherche

Pages