Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2013 7 03 /03 /mars /2013 06:13

 

 

 

 

Dans un de ses récits, l'écrivain Christian BOBIN évoque son expérience de la peinture de Pierre SOULAGES. C’est pour lui un bouleversement total.

 

 

"Mon âme prend un bain de nuit devant ses tableaux. Pour moi, Soulages n'est pas un peintre, mais l'un des plus grands penseurs de tous les temps. Il a des noirs pascaliens. Il se sert du noir comme d'un ambassadeur pour faire venir la lumière. C'est inouï et génial. En jouant sur le relief, les sillons, la pâte de sa peinture, Pierre Soulages fait venir la lumière du ciel à partir de quelque chose qui devrait être morne, constant, sans nuances, comme le sont souvent nos jours. La matière de sa peinture a à voir avec le silence qu'une page heureuse peut modeler. C'est un peu comme une main qui se pose sur le coeur et qui commence à le masser, à l'apaiser, à le purifier. C'est une grande joie de voir ça. Ce sont des montagnes noires, heureuses. Des paradoxes. Heureuses, car la pensée est suscitée, réveillée, à son maximum. Les peintures de Soulages atteignent en moi LE grand lac des images ; le lieu souterrain de la psyché d'où vient toute poésie. Et il est très curieux qu'il atteigne ce lac en ayant supprimé toute représentation."

 

Christian BOBIN

L'homme-joie, extrait   

 

Soulages-1-copie-1.jpg

Pierre SOULAGES

Photo prise au Musée des Beaux Arts de Lyon, jan 2013, lors d'une rétrospective SOULAGES.

 

 

Christian BOBIN, un poète :

Auteur du Très-Bas, roman pris ici au hasard parmi des dizaines d'autres, un livre sur saint François d'Assise paru en 1992, Bobin enthousiasme une fois encore ses nombreux lecteurs. N'en déplaise à ses détracteurs qu'exaspère son côté «cui-cui les petits oiseaux», son penchant rousseauiste qui lui fait préférer la compagnie des fourmis à celle des traders de Wall Street. C'est un recueil de textes en prose. Le chapitre sur les vieillards, ravagés mais royaux, la méditation sur  «un cheval brun enfoncé dans l'herbe haute noyée de boutons d'or», le passage sur l'âme ensoleillée d'un bouquet de mimosa font mouche. Et c'est dans ces instants de grâce que Bobin parvient à capter la beauté de la vie.

Car il nous fait voir ce que nous ne voyons pas ou plus, trop accaparés que nous sommes par la mécanique du quotidien. En cela, c'est un vrai poète.

 

 

Pierre SOULAGES, un peintre-poète :    


Il écrit: «Un livre est voyant ou il n'est rien. Son travail est d'allumer la lumière dans les palais de nos cerveaux déserts».

Et encore: «Expliquer n'éclaire jamais. La vraie lumière ne vient que par illuminations». 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Nuageneuf http://nuageneuf.over-blog.com/ - dans billets
commenter cet article

commentaires

Nuageneuf 06/03/2013 08:27


 


Chère Célestine,


 


Bien vu de convoquer ici Eric-Emmanuel Schmitt ! Et puisque vous l'évoquez, connaissez-vous ou avez-vous lu le récit de sa conversion ?


 



Celestine 05/03/2013 12:52


On dit la même choses d'Emmanuel Schmitt et c'est bien dommage. 


Moi je veux bien être une femme de ménage ou une shampooinneuse provinciale, rien que pour lire du cristal. 

Nuageneuf 05/03/2013 12:20


 


Chère Célestine,


 


Christian Bobin est souvent critiqué et "snobé" par les critiques bobos germanopratins pour qui ses livres sont des bluettes pour femmes de ménage et son style littéraire bien trop parfait pour
être honnête. De la littérature pour provinciaux ! Bobin, Maxence Fermine, deux hommes à l'écriture de cristal.


 


Surprenante mais belle image, belle invention que votre "peintre finistère" ! 



Celestine 04/03/2013 18:52


Un jour, on m'a dit deux fois dans la même journée que j'écrivais un peu comme lui. C'était un très beau compliment.J'aime énormément cet auteur. 


Soulage est un peintre extrême. Donc fascinant comme tous les finistères.

Présentation

  • : nuageneuf.over-blog.com
  • : Poésie, Poésie pour enfant, Poésie pour la jeunesse, Textes classiques et modernes, Mémoire de la Shoah,
  • Contact

Recherche

Pages