Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2011 3 23 /11 /novembre /2011 08:04

 

 

Kiefer-05G.jpg

 

 

kiefer 1 

Anselm Kiefer. 

 Für Paul Celan

Toiles d'Anselm Kiefer et dialogue avec Paul Celan : "des blocs de matière picturale composés d'une couche croûteuse, plâtreuse, faite de plis et de replis dans lesquels se cache «la fleur de cendre» (Celan), cette impalpable trace de la vie qui n'est plus..."

 

 


 

Paul Celan est né ce 23 novembre, il y a quatre-vingt-onze ans. Il fut sans doute le plus grand poète de langue allemande de l’après-guerre. Né en Roumanie dans une famille juive, il composa une oeuvre où la Shoah tient une place prépondérante.

 

 

Dein Haus ritt die finstere Welle, doch barg es ein Rosengeschlecht

Als Arche verliess es die Strasse, so wardst du gerettet ins Unheil.

 

Ta maison a chevauché la vague ténébreuse, mais elle cachait un lignage de roses

Arche, elle a quitté la route, ainsi fus-tu sauvé, emmené au malheur.

 

 

anselm-kiefer-4

 

 

Honorer l’anniversaire de Paul Celan, né un 23 novembre il y a 91 ans, représente une impérieuse nécessité. En mémoire des tragédies du XXe siècle, dont le poète fut le témoin et la victime. Comme acte de révolte aussi, face aux barbaries qui s’installent sous nos yeux. Dans la tradition juive, l’être humain se définit par ses relations avec les autres, une vie se mesurant ainsi à l’aune d’une autre vie. Paul Celan a remplacé le vide que les absents assassinés ont laissé par des poèmes écrits au sang noir. Puis, il s’est noyé dans son époque (Il se donne la mort à Paris en se jetant dans la Seine le 20 avril 1970). La nôtre peut se retrouver dans Celan.

 

L’oeuvre de Celan – majeure s’il en est – demeure une leçon de dignité autant que d’esthétique, tant il est vrai qu’il existe une éthique de l’esthétique.

 

S'il venait,

venait un homme,

venait un homme, au monde,

aujourd'hui, avec

la barbe de clarté

des patriarches: il devrait,

s'il parlait de ce

temps, il

devrait

bégayer seulement, bégayer,

toutoutoujours

bégayer.

 

Paul Celan

 

 

Paul-Celan.jpg


 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Nuageneuf nuageneuf - dans CELAN Paul
commenter cet article

commentaires

Nuageneuf 24/11/2011 15:28





Lire Lyre de retour d’un voyage interstellaire ou galactique – son dernier passage remonte au 28 décembre de l’an dernier !
-  nous enchante. Nous la remercions avec enthousiasme et espérons la revoir tout prochainement sur nos lignes.


 


Dès la réouverture du Grand Palais après d’immenses travaux de réhabilitation fut lancé le concept
Monumenta :  confier cet espace « monumental »
à un artiste pour qu’il y présente une œuvre inédite. L’initiative en revient, sauf erreur, à Renaud Donnadieu de Vabres, ministre de la Culture. Et Anselm Kieffer fut le premier artiste invité,
en 2007, pour son impressionnante et émouvante exposition Sternenfall (Chute d’étoiles). En 2008, on a découvert
Promenade de Richard Serra : cinq immenses plaques d’acier occupaient l’espace. En 2010,
Personnes de Christian Boltanski (Nuageneuf s’en est fait l’écho en son temps) et en 2011
Leviathan d’Anish Kappor. Pour info, l’an prochain, l’espace sera confié à Daniel Buren.



Lyre 23/11/2011 18:41


L'exposition Anselm Kiefer: une émotion "Monumentale".

Présentation

  • : nuageneuf.over-blog.com
  • : Poésie, Poésie pour enfant, Poésie pour la jeunesse, Textes classiques et modernes, Mémoire de la Shoah,
  • Contact

Recherche

Pages