Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2013 1 28 /10 /octobre /2013 06:03

 

 

 

 

Le Chat

 

De sa fourrure blonde et brune

Sort un parfum si doux, qu'un soir

J'en fus embaumé, pour l'avoir

Caressée une fois, rien qu'une.

 

C'est l'esprit familier du lieu ;

Il juge, il préside, il inspire

Toutes choses dans son empire ;

Peut-être est-il fée, est-il dieu ?

 

Quand mes yeux, vers ce chat que j'aime

Tirés comme par un aimant,

Se retournent docilement

Et que je regarde en moi-même,

 

Je vois avec étonnement

Le feu de ses prunelles pâles,

Clairs fanaux, vivantes opales,

Qui me contemplent fixement.

 

 

 

Charles BAUDELAIRE

Les fleurs du mal, section II

 

 

 

 

 

Dali-and-his-cat.jpg

 

(...) Qui me contemplent fixement.

 

 

Chatlvador DALI (?)

ou    

Darkvador DALI (?)    


Partager cet article

Repost 0
Published by Nuageneuf nuageneuf - dans BAUDELAIRE Charles
commenter cet article

commentaires

Nuageneuf 03/11/2013 13:20


 


Après un si longue absence, Célestine est revenue !

Celestine 31/10/2013 21:34


Darkvador Dali! après un poème de Baudelaire...vous n'avez pas honte? Vous serez privé de récré pour votre impertinence!

Nuageneuf 29/10/2013 08:48


 


 


On croyait, cher Max, que votre commentaire sans commentaires était une façon
d'exprimer votre admiration coite soit pour Baudelaire soit pour Dali soit pour les deux 


 


 


 

Max 28/10/2013 21:17


Ben où qu'il est mon commentaire ! ;-)

Max 28/10/2013 10:17



Présentation

  • : nuageneuf.over-blog.com
  • : Poésie, Poésie pour enfant, Poésie pour la jeunesse, Textes classiques et modernes, Mémoire de la Shoah,
  • Contact

Recherche

Pages