Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2013 1 18 /02 /février /2013 06:02

 

 

 

- Hypocrite lecteur, - mon semblable, - mon frère !

"Ah insensé qui crois que je ne suis pas toi!"

 

Victor Hugo

Préface des Contemplations, 1856

 

 

 

 

 

 

 

Au Lecteur

 

La sottise, l'erreur, le péché, la lésine,

Occupent nos esprits et travaillent nos corps,

Et nous alimentons nos aimables remords,

Comme les mendiants nourrissent leur vermine.

 

Nos péchés sont têtus, nos repentirs sont lâches ;

Nous nous faisons payer grassement nos aveux,

Et nous rentrons gaiement dans le chemin bourbeux,

Croyant par de vils pleurs laver toutes nos taches.

 

Sur l'oreiller du mal c'est Satan Trismégiste

Qui berce longuement notre esprit enchanté,

Et le riche métal de notre volonté

Est tout vaporisé par ce savant chimiste.

 

C'est le Diable qui tient les fils qui nous remuent !

Aux objets répugnants nous trouvons des appas ;

Chaque jour vers l'Enfer nous descendons d'un pas,

Sans horreur, à travers des ténèbres qui puent.

 

Ainsi qu'un débauché pauvre qui baise et mange

Le sein martyrisé d'une antique catin,

Nous volons au passage un plaisir clandestin

Que nous pressons bien fort comme une vieille orange.

 

Serré, fourmillant, comme un million d'helminthes,

Dans nos cerveaux ribote un peuple de Démons,

Et, quand nous respirons, la Mort dans nos poumons

Descend, fleuve invisible, avec de sourdes plaintes.

 

Si le viol, le poison, le poignard, l'incendie,

N'ont pas encor brodé de leurs plaisants dessins

Le canevas banal de nos piteux destins,

C'est que notre âme, hélas! n'est pas assez hardie.

 

Mais parmi les chacals, les panthères, les lices,

Les singes, les scorpions, les vautours, les serpents,

Les monstres glapissants, hurlants, grognants, rampants,

Dans la ménagerie infâme de nos vices,

 

II en est un plus laid, plus méchant, plus immonde !

Quoiqu'il ne pousse ni grands gestes ni grands cris,

Il ferait volontiers de la terre un débris

Et dans un bâillement avalerait le monde ;

 

C'est l'Ennui ! L'oeil chargé d'un pleur involontaire,

II rêve d'échafauds en fumant son houka.

Tu le connais, lecteur, ce monstre délicat,

- Hypocrite lecteur, - mon semblable, - mon frère !

 

 

Charles BAUDELAIRE

incipit aux Fleurs du Mal

 

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Nuageneuf nuageneuf - dans BAUDELAIRE Charles
commenter cet article

commentaires

Nuageneuf 22/02/2013 15:17


 


Pour ceux qui seraient un peu perturbés par l'arrivée inopinée de Ernest et Célestine :


 


Ernest et
Célestine est une série de livres illustrés pour la jeunesse publiée par l'écrivain et illustratrice belge Gabrielle Vincent entre 1981 et 2000. La série porte le nom de ses deux personnages
principaux, l'ours Ernest et la souris Célestine.


 



Nuageneuf 22/02/2013 15:08


 


Merci à toutes et tous pour les enrichissements apportés et surtout pour la qualité des éclaircissements et des
dialogues.


 


 

Celestine 20/02/2013 21:58


L'Ernest de Célestine n'est pas si lourd que ça...

endeuxmots 20/02/2013 19:34


A vous lire, Célestine,


On s'en veut d'être si ... Ernest.



(Merci pour vos interventions)

Celestine 19/02/2013 22:59


@Endeuxmots. Dans un beau plateau de fruits, il faut du raisin vert qui agace la langue et de la pêche douce, ronde et parfumée. 

endeuxmots 19/02/2013 21:20


@Christine,


"je ne sais si l'ennui ..." Subtile énigme qui me fais sourire. Serait-ce vous offenser que vous qualifier de fine mouche ? Vous voyez clair et savez mettre le doigt là où il le faut  avec
une grande sincérité quoique qu'un rien camouflée sous l'allusion innocente.


A la recherche de l'harmonie et de l'unisson n'apparaissent que langueur et ennui. J'en conviendrais mais il y a longtemps que nous avons baissé la garde suite à de tristes duels qui laissèrent
sur ce champ de nobles âmes blessées à jamais. Je fus à l'occasion un d'Artagnan et me voici souvent Patelin. On s'amuse, on rime, on commente et ainsi on passe agréablement le temps, sans plus.
Venez souvent nous asticoter ! 

Christine 19/02/2013 17:45


"La lecture est l'apothéose de l'écriture. "
(Une histoire de la lecture,Alberto Manguel)


...et je les lis, et je vous lis,


et je ne sais si  l'ennui vient des mots ou de moi


quand je baisse la garde et que je perds mes exigences de lectrice.

endeuxmots 18/02/2013 18:40


Et Charles Baudelaire , quel lecteur était-il ?  : 


 « Je n'ai lu qu'ouvrages modernes ; mais de ces ouvrages dont on parle partout, qui ont une réputation, que tout le monde lit,
enfin ce qu'il y a de meilleur ; eh bien, tout cela est faux, exagéré, extravagant, boursouflé ! C'est surtout à Eugène Sue que j'en veux, je n'ai lu de lui qu'un livre, il m'a ennuyé à mourir.
Je suis dégoûté de tout cela. Il n'y a que les drames, les poésies de Victor Hugo et un livre de Sainte-Beuve qui m'aient amusé. Je suis complètement dégoûté de la littérature ; et c'est qu'en
vérité, depuis que je sais lire, je n'ai pas encore trouvé un ouvrage qui me plût entièrement, que je pusse aimer d'un bout à l'autre ; aussi je ne lis plus. »


Charles Baudelaire, lettre à sa mère, 3 août 1838.   
(Il n'avait que dix-sept ans en 1838.)   

Célestine 18/02/2013 16:32


Juin 1976. Sècheresse exceptionnelle sur la France.


Baccalauréat de Célestine: "Au Lecteur", de Charles Baudelaire. Commentaire composé. En vous appuyant sur vos connaissances littéraires , vous ferez le commentaire composé de ce texte pour en
dégager la force poétique.16/20


Combien de fois, depuis, ai-je été poursuivie


Par l'image transie, affreuse et effrayante


De ce houka maudit...


Je me jurai alors, et j'en suis fort contente


De ne jamais céder aux griffes de l'Ennui.

G.MAR 18/02/2013 15:43


En parlant de Baudelaire et de lecteur, je viens de lire cette biographie trés originale d'un ami qui publie sous le pseudo de E. Dhérissart, intitulée Une prière pour Baudelaire.
C'est en vente sur Amazone et ça vaut franchement son prix.


Il tient aussi un site de lecture vidéo de poésies susceptible de retenir votre attention dont voici l'adresse. Paraît qu'il fait un carton de lecteurs par jour. Beaucoup d'humour aussi sur ce
site.


auguste-vertu.overblog.com/


Bien amicalement (en vert) G.MAR

Présentation

  • : nuageneuf.over-blog.com
  • : Poésie, Poésie pour enfant, Poésie pour la jeunesse, Textes classiques et modernes, Mémoire de la Shoah,
  • Contact

Recherche

Pages