Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 05:07

 

 



À peine défigurée

 


À peine défigurée
Adieu tristesse
Bonjour tristesse
Tu es inscrite dans les lignes du plafond
Tu es inscrite dans les yeux que j'aime
Tu n'es pas tout à fait la misère
Car les lèvres les plus pauvres te dénoncent
Par un sourire
Bonjour tristesse
Amour des corps aimables
Puissance de l'amour
Dont l'amabilité surgit
Comme un monstre sans corps
Tête désappointée
Tristesse beau visage.

Paul Eluard  

 

 

magritte_The-Great-War.jpg 

René Magritte

La grande guerre1964


"Les titres doivent être une protection supplémentaire qui découragera toute tentative de réduire la poésie véritable à un jeu sans conséquence." 

 Magritte.

 

 

* *

 

Françoise Sagan est née le 21 juin 1935. 

C’est à 18 ans qu’elle publie Bonjour tristesse, en 1954. La première phrase de son roman est :

 

« Sur ce sentiment inconnu, dont l'ennui, la douceur m'obsèdent, j'hésite à apposer le nom, le beau nom grave de tristesse. »

 

 

 

***

 

Le graffeur inconnu

 

 bonjour-trsitesse-Berlin.jpg

Immeuble à Berlin.

 

 

La maison d'habitation de Schlesisches Tor (Wohnhaus Schlesisches Tor), également connue sous le nom Bonjour Tristesse, est un bâtiment berlinois à environ 100 mètres au sud-ouest de la station de U-Bahn Schlesisches Tor, au numéro 7 de la Schlesische Straße, dans le quartier de Kreuzberg.

Le bâtiment, dessiné par Álvaro Siza Vieira a été réalisé dans le cadre de l'exposition d'architecture 1984 (Internationale Bauausstellung 1984). 


L'immeuble d'habitation Schlesisches Tor a été construit en 1982/1983, dans un vide interstitiel laissé par la guerre dans un ensemble d'immeubles anciens. 


Le nom Bonjour Tristesse n'a pas été donné à l'immeuble par les architectes, mais par un graffeur inconnu, qui a tagué ces mots sur le pignon du bâtiment. Ce graffiti est probablement une critique à la façade grise et aux fenêtres monotones.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Nuageneuf http://nuageneuf.over-blog.com/ - dans ELUARD Paul
commenter cet article

commentaires

Nuageneuf 30/04/2013 14:04


 


Cher Cédric,


 


Bien entendu, les deux "s" retournés sautent aux yeux. Le "s" ainsi renversé ne semble pas avoir de signification précise et cela restera le secret de l'auteur.
Toutefois, on nomme cette forme "un s culbuté ". Pour ceux qui s'intéressent aux tags, on remarquera que très souvent on trouve dans des dessins les deux SS culbutés ainsi. Notamment dans
KiSS.


 



Cédric 29/04/2013 16:59


On peut remarquer que le graffeur a tagué "Tristesse" la tête en bas ( d'où les 's' dans le mauvais sens...)


 


Mais ça ne nous dit pas qui c'est ! ;-)

Présentation

  • : nuageneuf.over-blog.com
  • : Poésie, Poésie pour enfant, Poésie pour la jeunesse, Textes classiques et modernes, Mémoire de la Shoah,
  • Contact

Recherche

Pages